A travers l’estran un paysage magique

Plusieurs adhérents d’Agile Talon se sont inscrits sur l’un ou l’autre des différents trails qui se dérouleront le 23 septembre 2018 entre Plouguiel et Trestel dans les côtes d’Armor.

Laissez-moi vous en dresser le menu au travers de ces paysages marins époustouflants dans une nature sauvage et préservée où la pluie semble faire corps avec la mer pour enrober de mystères cette terre de légendes.

Le départ du 14 km est donné à Pors Scaff en Plougrescant, il y a peu de constructions aux alentours à cet endroit. La côte est plantée de blocs de granit battus par les flots, un peu plus haut vers l’embouchure du Jaudy se trouve le gouffre, un abrupt entre deux rochers où les vagues viennent se fracasser en gerbe d’écume en faisant un bruit de tonnerre. C’est à cet endroit que se trouve cette maison enchâssée entre deux rochers qui servit un temps d’image promotionnelle pour la région.

De Pors Scaff, à travers l’estran les coureurs traversent l’anse de Gouermel qui marque la limite entre Plougrescant et Bugueles, un village sur la commune de Penvénan.

Puis passant le port de Bugueles, le parcours caresse l’île Banalec, passe devant le moulin à marée avant de contourner l’île du milieu et l’île Marquer.

 

Revenant sur le littoral, le coureur aura en perspective le manoir de Guernotier. Entre sa cheminée décalée et le pignon se cachait naguère l’entrée d’un souterrain qui menait à la grève. Faux sauniers où probablement naufrageurs y prospéraient les nuits sans lune.

L’anse de Pélinec au fond de la baie de Port Blanc autre village de Penvénan est surplombée par le château du comte de Cuvervile, étrange bâtisse qui ressemble, à s’y méprendre, dans mon imaginaire, avec ses toits très pentus, au château du comte de Champignac dans les albums de Spirou.

En remontant vers port Blanc le circuit passe entre Le port (de pêche) et l’île Saint Gildas. Cette île est chargée d’histoire.  Il s’y déroule le pardon aux chevaux.

Après le rocher du voleur, se dresse celui de la sentinelle. Aux pieds de la petite chapelle de pierre abritant une statue de la vierge, se trouve le fort de Port Blanc trace de la première occupation du site

A l’extrémité de l’île Saint Gildas se dresse un pain de sucre, ce repère pour les marins fait écho à celui qui surplombe l’île du château, à eux deux ils marquent l’entrée de la passe de Port Blanc, un site exceptionnel pour la plaisance. Avant l’île du Château, reliée par un cordon de galets, à marée basse, une petite île est appelée île aux femmes car c’est sur celle-ci que les femmes de marins venaient guetter le retour de leurs époux. Une mer impitoyable faiseuse de veuves et les nombreux ex-voto qui tapissent les murs de la chapelle de port Blanc laissent imaginer les prières qu’elles devaient égrener en scrutant l’horizon.

Après la cale de plaisance le regard tombe sur l’île Tomé puis plus loin sur les 7 îles

Contrastant avec le caractère torturé du littoral précédant, les grandes plages de sable blanc des dunes en Penvénan et du Royo en Trévou-Treguignec s’étendent jusqu’à l’arrivée.

Un commentaire sur “A travers l’estran un paysage magique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

connexion © 2018 Agile Talon | Course à pied et convivialité à La Mézière | Réalisation : imagic